SARTROUVILLE

Construction du nouvel Hôtel de Police pour la ville de Sartrouville (78)

Le projet pour la construction du nouvel Hôtel de la Police Municipale se trouve à l’articulation du quartier pavillonnaire Le Vaudoire et du centre administratif de la Ville, à proximité immédiate du bâtiment historique de la Mairie.

Dans ce contexte « d’entre deux », le futur bâtiment s’inscrit dans une échelle intermédiaire, moyennant un gabarit particulier, en phase avec le nouvel équipement public. L’accès principal s’avance sur le parvis existant formant auvent d’accueil et l’étage partiel agit en lanterne, en dégageant des perspectives et des vues sur les rues adjacentes.

Le parti pris du volume est celui d’un traitement identique enveloppant toutes les façades évitant les zones « résiduelles ». Des variations d’appareillage, de brillance et de matière font vibrer le bâtiment sur ces différentes faces. Des claustras mettent à distance et protègent un patio intérieur ainsi que les baies sur rue pour sécuriser le travail des fonctionnaires.

D’une grande simplicité dans son approche formelle, les façades sont traitées en brique dans les tons clairs, rappelant les enduits chaulés des maisons en vis-à-vis et la pierre calcaire des bâtiments les plus anciens du site.

Elévation 4 | PLURIEL[LES] ARCHITECTES
Elévation | PLURIEL[LES] ARCHITECTES

Mission de maîtrise d’œuvre complète

Maître d'ouvrage : 

Ville de Sartrouville

Bureau d'études : 

IN4(Structure) / MCI (Fluides) / DJ Amo (Economie)

Performance : 

RT2012

Calendrier : 

Livraison 2021

Retour

GAGNY

Le projet se situe dans une zone en pleine transition de densification, à la jonction du centre-ville de Gagny et d’un quartier pavillonnair [...]

ASNIERES-SUR-SEINE

Le projet profite de la dynamique de rénovation urbaine menée depuis plusieurs années par la Ville pour proposer une nouvelle offre de logem [...]

MAROLLES EN BRIE

Le projet prend place au cœur d’un tissu de centre bourg constitué de maisons basses et de murs en pierre. Le caractère « pittoresque » et h [...]